Rhinoplastie aix en provence

La Rhinoplastie Secondaire : Explications

les Point clés en image

Les défauts liés aux échecs de rhinoplastie sont de gravité variable et peuvent intéresser les différentes composantes de la pyramide nasale avec un retentissement sur l'esthétique et la fonction respiratoire. Les défauts importants sont souvent liés à des résections irrégulières ou excessives.

Les défauts mineurs consistent le plus souvent en une saillie cartilagineuse ou osseuse, une petite déviation ou asymétrie. Ils peuvent apparaître quelques mois après l'intervention lorsque l'œdème a totalement disparu. La correction est parfois simple et peut être effectuée dans certains cas sous anesthésie locale.

Les problèmes rencontrés dans les rhinoplasties secondaires sont liés :

- aux résections osseuses et/ou cartilagineuses excessives
- aux caractéristiques des cartilages restants
- aux caractéristiques et à la qualité du support cutané

Les résections ostéo-cartilagineuses excessives nécessitent une reconstruction le plus souvent à l'aide des greffes cartilagineuses qu'on trouve au niveau du septum nasal ou au niveau du pavillon auriculaire. Rarement une greffe cartilagineuse costale est nécessaire.


Anesthésie

L'intervention de rhinoplastie secondaire, peut être pratiquée sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale en fonction de sa complexité technique.

Incisions

Ces incisions peuvent être internes (non visibles) ou externes toujours dissimulés (schéma ci-contre)

Reprise d'activité

Une vie sociale normale est reprise après maximum 10 jours.

rhinoplastie schéma

fiche pdf